J’ai 5 ans et je pleure

J’ai 5 ans et je pleure mon papa. Où es-tu ? Pourquoi n’es-tu jamais là ? Besoin de toi !

J’ai 42 ans et je hurle, crie, pleure et fais face à cette réalité difficile à faire réalité !
Parti doucement, sans bruit et sans prévenir dans la nuit du soir de Noël. Discrétion oblige, fidèle à lui-même !

Besoin de crier ma colère et pleurer ma tristesse, besoin de panser mon cœur et accueillir le manque qui s’installe. Parti trop tôt, sans dire au revoir. Une partie de moi refuse d’accepter la solitude du chemin.

Chemin de vie, Joie de vibrer et de ressentir, Joie de laisser émerger toutes ces blessures d’enfant  dans mon champ de conscience. Joie d’accueillir, ou accueillir de ne pouvoir accueillir.

Tout est parfait, tout est juste. Dans ce face à face avec moi-même, je suis face à ma Foi en la Vie et qu’est-ce que c’est bon !!! Je grandis, je m’émancipe et vibre à l’unisson.

Là partout. En moi, en toi, en tout. Dans ce plan de conscience qui est désormais le sien. Magnifique initiation que celle de mes 42 ans, merci d’être là pour toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s